mardi 29 novembre 2016

Arrête de te plaindre

Il s'est passé beaucoup de choses ces dernières semaines. Des petits soucis ponctuels, se chevauchant un peu parfois, que ce soit matériel ou non. De plus ou moins grande importance. J'ai l'impression d'en avoir un peu trop parlé. Un peu comme s'il n'y avait que ça à raconter. Mais ce n'est pas vraiment les choses dont j'ai envie de parler quand je tombe sur quelqu'un et qu'il me demande comment je vais.
En fait, le fait que ces petites choses m'accaparent l'esprit... j'ai plus tendance à les avoir sur le bout de la langue au moment d'ouvrir la bouche qu'autre chose. J'en oublie peut-être aussi d'être à l'écoute, par exemple. Et je me supporte un peu moins quand je m'entends radoter toujours un peu le même refrain. "Ah en fait tu sais pas mais il m'est arrivé ça du coup voilà". 

Et puis le fait d'en reparler me mine aussi le moral, alors qu'en gardant simplement cette petite chose dans un coin de ma tête, je sais que j'en serai débarrassée prochainement en faisant les choses dans l'ordre et que je n'aurai même plus à y penser. 

J'ai besoin d'alléger mes conversations. Et même s'il ne se passe rien de bien fou dans ma vie, j'ai envie d'apprendre à voir le positif, chez moi ou chez les autres, et de porter mon attention là dessus plutôt que sur des choses qui, dans quelques temps, ne signifieront plus rien. 

Love always, 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Aux anonymes : ne pas oublier de signer.
Je réponds aux commentaires portant sur l'article ici !