dimanche 6 septembre 2015

Suis-je sexy ? ou la féminité d'aujourd'hui

A force de trainer sur le net, notamment sur les sites de télévision et de radio (parce que sans internet je ne trainerais pas sur la télévision ni la radio) (parce que j'en ai pas dans ma chambre) (et que j'aime pas en sortir) j'ai fini par tomber sur un nouveau documentaire sur les femmes, la condition de femme d'aujourd'hui, et plus précisément sur le thème de la féminité. 

photo : we heart it
Le documentaire en question a été diffusé sur arte et est disponible sur internet (pour une durée limitée ? je crois, puisque c'est en replay). Il traite donc de la féminité, selon tout type de femmes, selon tout âge, et puis même selon certains professionnels de la beauté. 
  • Pour voir le documentaire cliquez ici : Montrer ou cacher ? Chercher à être sexy ne revient-il pas à aller à l'encontre du féminisme ? En interrogeant des femmes de toutes générations, la réalisatrice s’attaque, non sans humour, à une question plus sérieuse qu’il n’y paraît.
  • Pour lire d'autres articles sur internet et société : par ici.

Au départ, j'ai trouvé le documentaire assez dépaysant ; on voit la féminité à travers les yeux d'autres personnes, on se pose la question – essentielle et importante – de ce qu'on veut des jeunes filles et des femmes d'aujourd'hui. Ensuite j'ai compris que le documentaire abordait la question par différents angles, en passant bien sûr par la chirurgie esthétique et compagnie, et j'ai trouvé que c'était une bonne introduction à la question (parce qu'en une heure on ne peut pas tout traiter de la féminité). 

Suis-je sexy ? En fait, ce qui m'a dépaysé dans cette question, c'est qu'elle se la pose de façon à dire "est-ce qu'on me voit comme étant sexy ?" intégrant donc le regard de la société sur la femme, regard qui semble s'évertuer à vouloir ne voir que ce qui lui chante quand il est question de la femme. Le regard des femmes interrogées, par contre, de 14 à 90 ans, est différent : chaque femme a sa définition propre de la féminité, la sienne tout d'abord, et puis la féminité dans l'absolu. Les usages qu'en font les femmes, aussi, en prenant notamment l'exemple de la femen et du côté libérateur que présente le fait de manifester seins nus, parce que bizarrement, ça ne les sexualise pas de les exhiber pour cette raison là, et ça semble être efficace pour se faire entendre. Mais est-ce que ça veut dire que la femme ne peut se passer de jouer de ses attributs de femme pour qu'on la remarque ? Pour qu'elle s'affirme dans la société ? 

D'un côté, la féminité est vue comme une expression de sa personnalité profonde. De l'autre, comme une arme. D'un côté on cherche à faire entrer les gens dans notre univers, on les y invite, on invite leur regard, de l'autre on cherche à les en dissuader. Mais ça semble toujours passer par l'expression de sa féminité. 

photo : andyheart.com
Qu'en est-il pour les "garçons manqués" ? Est-ce qu'elles peuvent se trouver sexy ? Est-ce l'expression de leur féminité ? Est-ce qu'on peut voir dans la notion de "féminité" ce qu'une femme fait de son corps ou bien est-ce un caractéristique distinct qu'on peut ou non utiliser, porter, comme on déciderait de porter une robe ? 

Et plus important encore, doit-on mépriser le "sexy" quitte à le considérer vulgaire, pour pouvoir se permettre de parler de féminisme ? Le féminisme, est-ce donc une façon de penser ou est-ce que ça correspond forcément à une catégorie spécifique de femmes ? (la réponse est non, obviously, le féminisme n'est pas un style de vêtements, c'est ce qui nous donne le choix d'être femme à notre façon et de ne pas vouloir être discriminé pour être née du sexe féminin).

On a encore du mal avec les femmes qui ne sont pas féminines comme on a du mal avec les hommes qui ne sont pas virils, car la société n'arrive pas à admettre que tout n'est pas que de blanc ou que de gris. Que tout est en réalité qu'une myriade de nuances. Qu'on devrait tous avoir ses propres définitions de ce qui nous définit. Ma féminité, la tienne, la leur. Ma façon d'être, la tienne, la leur. 

Ce qu'il y a de bien avec ce documentaire, et je finirai sur ce point là, c'est qu'on ne fait pas qu'écouter des témoignages, on nous met également en garde : contre les règles qui dictent implicitement et sournoisement nos faits et gestes, qui nous empêchent d'aller dans n'importe quel sens afin de favoriser une seule et même direction dans laquelle on se voit sans cesse comparés, discriminés, en regard d'une perfection qui n'existe pas et qui n'a pas lieu d'être. Les travers de la société, en somme. A voir, et à méditer. 

Et toi, c'est quoi ta notion de la féminité ? 

Love always, 

2 commentaires:

  1. J'ai beaucoup aimé ce post, mais tu dois t'en douter étant donner que c'est un de mes sujets préférés en ce moment. D'ailleurs, dans mes posts à écrire j'ai noté "Et la féminité dans tout ça ?", tu lis dans mes pensées ;).
    Je n'ai pas vu ce reportage mais je vais essayer de le regarder si j'ai un peu de temps.

    Pour répondre à la première question de ton article, je ne me suis jamais trouvée sexy. Féminine, je dirais oui, un petit peu mais j'aime bien mélanger le féminin/masculin. Je trouve cela aussi un peu réducteur que la féminité repose sur des fringues. Plus généralement, je trouve que ce mot ne veut plus rien dire...

    Des bisous xx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, moi aussi je trouve ça très entraînant comme sujet de discussion en ce moment, j'ai l'impression de ne lire que ça sur le net, ça me donne matière à réflexion !
      Comme toi, je me trouve pas vraiment "sexy", enfin quand je fais des efforts dans ma tenue c'est davantage pour la féminité (ou plutôt ma définition de celle-ci), le style quoi. Encore, aujourd'hui je trouve qu'on laisse davantage le choix aux jeunes filles de s'habiller comme elles le veulent qu'avant, mais on a toujours les soucis de distinction "prude" et "salope" ou "négligée"... alors que bon les hommes ont pas tant à se fouler pour s'habiller comme ils le souhaitent...

      Supprimer

Aux anonymes : ne pas oublier de signer.
Je réponds aux commentaires portant sur l'article ici !