lundi 14 septembre 2015

Laïcité et vivre ensemble

Récemment je suis tombée sur une photo postée par François Bayrou sur Facebook, sous laquelle il faisait état de son avis concernant la laïcité à l'école. Et selon moi, son discours était... la matérialisation même de mes pensées quant à toute la polémique qui a eu lieu autour des plats à la cantine. 

photo : we heart it
Je trouvais ça absurde qu'autant de personnes veuillent supprimer les alternatives alimentaires (le plat végétarien en l'occurence) des menus de la cantine. Refuser de mettre ce plat de substitution en partant du principe que ce n'est "pas laïc", quelle blague. Pour moi ce n'était qu'un prétexte pour couvrir une certaine phobie religieuse (ils diront phobie de communautarisme mais je ne crois pas que le plat végétarien mène à une quelconque forme de communautarisme). Parce que ce qu'ils veulent faire, ce n'est autre que d'exclure certaines catégories d'enfants de la cantine. C'est empêcher des enfants de pouvoir manger à la cantine parce qu'ils ne mangent pas et ne mangeront jamais la même chose que les autres. C'est un peu dégueulasse, non ? 

Le plat végétarien a toujours été une alternative, même si cette alternative n'a pas été omniprésente dans toutes les cantines de France. Et puis, suite à ce qu'il s'est passé en janvier, tout le monde se met soudainement à en faire tout un plat (c'est le cas de le dire), à clamer qu'il ne devrait pas être question d'alternative dans les menus de la cantine, qu'on devrait supprimer, pire, interdire le plat végétarien du menu, parce que ce n'était pas "laïc" et que si tu tiens à vivre en France (ou dans ce cas à manger à la cantine française) tu ferais mieux de manger sa viande sans discuter (ou te démerder pour manger autrement). What ? En gros, soit tu manges à la cantine, cet endroit dans lequel on ne prend aucunement en considération tes besoins, soit t'es pas Charlie ? J'appelle pas vraiment ça de la laïcité. 

La laïcité c'est le vivre ensemble. Le plat végétarien n'est pas un plat religieux, c'est une alternative qui met tout le monde d'accord, ceux qui ne mangent pas du tout de viande, ceux qui ne peuvent manger qu'un certain type de viande, ceux qui ne mangent pas de viande le vendredi... Et puis combien de fois avons nous entendu parler du fait qu'il n'était pas nécessaire de manger de la viande tous les jours ? Combien de fois avons nous entendu les mérites des plats végétariens ? Alors pourquoi s'en priver ? 

Permettre l'alternative, c'est éthique, écologique, diététique. Et ça n'est pas du communautarisme. Et l'interdire, et interdire l'accès de la cantine à un sacré paquet d'enfants qui vivent différemment, et n'en permettre l'accès qu'à ceux qui sont jugés comme vivant de manière "standard" (donc permettre l'accès qu'à une certaine communauté, non ? c'est pas du communautarisme, ça ?). 

Je ne mange plus dans les restaurants scolaires depuis longtemps, mais ça me touche quand même un minimum qu'on pousse la phobie religieuse au point d'interdire un plat qui n'a rien de religieux mais qui contenterait n'importe quel enfant, quelles que soient ses appartenances, simplement parce qu'il semblerait qu'il contente surtout les enfants de familles religieuses non chrétiennes. Ce ne sont que des enfants, et les priver en fonction de ce qu'ils mangent ou non c'est leur faire comprendre qu'ils n'ont pas leur place ici, et c'est inhumain et d'une stupidité sans nom. 

Quelque chose à ajouter ? 

Love always, 

6 commentaires:

  1. J'ai regardé un bout du reportage sur M6 hier sur les collèges ZEP de Marseille. Dans l'école en question, il y avait une grande majorité d'enfants musulmans donc l'école s'y était "adaptée" et proposait beaucoup de poisson (en plus d'une autre viande) et le journaliste avait justement demandé au directeur si ce n'était pas anti laïque il me semble.

    Je ne suis pas assez renseignée sur la question donc je préfère ne pas me prononcer pour l'instant au risque de dire de bêtises ahah. En tout cas, je mangeais à la cantine au lycée et il y avait toujours du poisson pour ceux qui ne mangeaient pas de viande. Dans ma fac, il est aussi possible de manger végétarien puisque les plats sont rarement "mélangés" en avance.
    Je trouve aussi que supprimer ces alternatives aurait un effet contraire. Ceci exclurait les personnes qui ont des régimes particuliers et comme tu l'as dit, la laïcité c'est aussi vivre ensemble !

    A bientôt xx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah je l'ai aussi regardé ce reportage ! Je trouve ça important qu'on permette aux élèves de se sentir un peu plus intégrés dans le système scolaire, et c'est si simple de prévoir des repas alternatifs que j'ai pas compris toute la polémique qu'il y a eu... comme si un simple repas végétarien allait remettre en cause toute la laïcité à l'école... faut arrêter d'être parano.

      Supprimer
  2. Je trouve également le débat stupide : la solution du plat végétarien est sous notre nez et elle respecte la laïcité... A moins que d'un coup les légumes soient devenus réservés uniquement aux musulmans ?! Là, j'avoue, nous serions sacrement dans le pétrin !
    Pour ma part, il y a toujours eu une alternative végétarienne dans les établissements scolaires que je fréquentais : débat sur la laïcité ou pas, comme tu l'as dit, c'est également une question de bon sens (pour la santé) !
    Les débats autour du vent m'agacent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil, ils font cas d'un problème qui n'existe que dans la tête de ceux qui ont un problème avec les religions des autres. Les gens se focalisent sur des questionnements idiots au lieu de juste réfléchir à ce qu'il faut faire pour que tous les élèves mangent bien le midi.

      Supprimer
  3. J'aime beaucoup cet article, donc non, rien à ajouter ;)
    Il est temps qu'on fasse une distinction entre "pareils" et "égaux" (c'est valable dans beaucoup de domaines, je me répète, pardon).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tu as raison : on n'est pas tous pareils mais c'est pas pour autant qu'on ne devrait pas avoir droit à l'égalité :)

      Supprimer

Aux anonymes : ne pas oublier de signer.
Je réponds aux commentaires portant sur l'article ici !