samedi 12 septembre 2015

Brèves de la semaine #1

photo : we heart it
Lundi ça a été la reprise du babysitting, puisque c'est la rentrée. J'ai pu donc revoir les deux petites que j'ai gardé pendant toute l'année scolaire précédente. Elles ont grandi, leurs cheveux ont poussés, et la plus grande des deux a même commencé à perdre ses dents de lait ! Ca fait bizarre quand on pense que tous ces changements se sont opérés pendant les vacances d'été (qui m'ont semblé si courtes !). 

Mardi, je me suis fait violence pour m'acquitter de mes devoirs d'étudiante : c'est-à-dire m'occuper de mon rapport de stage. Mine de rien, ça me prend beaucoup plus de temps que prévu (parce que je suis une putain de perfectionniste) et je me mets à espérer en avoir terminer avant ma rentrée... sans réussir à vraiment y croire toute fois. 

Mercredi, nouvelle séance de babysitting. Alors que la dernière fois on était restées à la maison à lire des histoires et écouter des CD d'histoires (oui, elles aiment bien ne pas trop diversifier...), ce jour là on est sorties au parc s'amuser un peu. Mais je pense qu'elles ne sont pas trop fan des sorties, elles sont restées près de moi ou assises à côté de moi à regarder les enfants jouer pendant une bonne partie du temps ! Et puis ensuite elles voulaient rentrer pour regarder un dessin animé. Je crois que je garde les enfants les plus calmes au monde. 

Jeudi, rebelotte, j'essaie à nouveau de me concentrer tant bien que mal sur mon rapport de stage. J'ai cependant pas pu y bosser longtemps car j'avais promis à un ami de promo de sortir faire un tour ensemble et le soir venue, ma grand-mère était arrivée en France et donc j'ai passé la soirée en sa compagnie. Décidément, le rapport de stage n'a pas sa place dans ma vie... 

Vendredi je suis allée manger des bouritos et regarder un film, toujours avec mon ami de promo. Ensuite, épuisée, je n'ai rien trouvé d'autre à faire que de regarder des séries chez mon copain avant de rentrer me coucher. 

Samedi, donc aujourd'hui, je me fais à nouveau violence pour travailler. Pour me mettre en condition, je suis allée chez mon copain (lui était absent), j'ai mangé et puis... ben j'attends que le courage me tombe dessus. Je sais que je n'en aurai pas terminé ce weekend, ça me désespère, mais je commence à me dire que je suis maudite. 

Dimanche, donc demain, je passe la journée chez les parents de mon copain, en compagnie de celui-ci. Je ne sais pas ce qu'on fera en dehors des repas familiaux, mais je l'ai déjà prévenu que j'allais quand même essayer de travailler sur mon rapport... lui a émit l'idée d'aller faire une partie de bowling si possible quand je le voudrai. 

Et vous votre semaine ? 

Portez vous bien, 

Love always,

2 commentaires:

Aux anonymes : ne pas oublier de signer.
Je réponds aux commentaires portant sur l'article ici !