lundi 24 août 2015

J'aimerais parfois qu'on me dise...

J'aimerais parfois qu'on me comprenne, au delà de ce que je m'évertue à expliquer aux personnes qui sont proches de moi. J'aimerais qu'on me comprenne et qu'on me soutienne. Qu'on me dise que c'est bien, que je fais preuve de patience, que c'est ce qu'il faut faire, car ce n'est qu'une question de temps. Que l'indépendance que je recherche et que j'attends désespérément ne tardera plus, et qu'elle sera bien méritée. Que je n'ai pas à m'inquiéter de ce futur, mais simplement me focaliser sur mon présent. Car il y a des choses qui se jouent en ce moment même, qui me paraissent pas importantes, qui titillent mon impatience, mais que je dois tout de même m'évertuer à bien faire. A faire correctement. Parce que mon confort actuel en dépend et que ça rendra mon attente plus supportable. 

photo : we heart it

J'aimerais parfois qu'on me comprenne, au delà des mots. J'aimerais qu'on me dise que je suis capable de faire tout ce que j'ai envie de faire, sans émettre de doute là dessus. J'aimerais qu'on me dise que les regrets sont inutiles, que je suis arrivée là où j'en suis pour une raison, que tout est à sa place et que je n'ai qu'à continuer d'avancer dans la direction qui me plait. 

J'aimerais qu'on me comprenne et qu'on me laisse mon espace. Qu'on me dise que je devrais davantage me concentrer sur moi-même, qu'on s'excuse de m'avoir peut-être trop tiraillée de tous les côtés, mais que maintenant, c'est ma vie que je vis. C'est pour moi que je fais tout ça. J'aimerais qu'on me laisse cet espace là et qu'on me soutienne en silence, qu'on soit présent dans mes moments de doute tout en me laissant avancer seule. Je n'ai pas besoin qu'on soit derrière moi, je n'ai pas besoin qu'on me rappelle ce dont j'ai envie. Je veux juste qu'on me laisse avancer. 

Peut-on vraiment faire tout ça pour moi, sans que je le demande ? Je n'aime pas demander. Je n'aime pas dénaturer mes relations avec mes requêtes. Quand on spécifie ce qu'on veut, ça gâche tout. C'est juste qu'on ne me comprend pas et que, parfois, ça me démoralise. Je devrais peut-être songer à me désensibiliser de mon environnement. D'en être réellement indépendante. Tu crois pas ? Je ne sais pas. 

Love always, 

2 commentaires:

  1. Je comprends tellement cette envie d'être soutenue (parce quoiqu'on dise, oui ça rend les choses moins pesantes!). Courage et tu vas réussir à avoir ton indépendance!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est sûr, ça allège tout de ne pas se sentir seule dans ce qu'on fait... Merci !

      Supprimer

Aux anonymes : ne pas oublier de signer.
Je réponds aux commentaires portant sur l'article ici !