mardi 18 août 2015

Bilan de mes vacances d'été ♡

Mon année d'étude s'est terminée relativement tôt (c'est plutôt courant en premier cycle de médecine) et donc, début juin, j'étais déjà en vacances alors que bon nombre de mes amis n'en avaient pas encore tout à fait terminé. J'dois dire que la fin d'une année est relativement déstabilisante : d'un côté parce qu'on se sent tout bizarre de ne plus rien avoir à faire, et d'un autre côté parce qu'on n'arrive pas encore à se sentir en "vacances" avec le résidu de stress des examens, l'attente fébrile des résultats (enfin, on essaie de pas trop y penser hein, c'est ce qu'on se dit) et puis la chambre dans un sale état, comme si un ouragan était passé par là... (AKA les révisions à J-3 des examens). 

photo : we heart it
Alors, qu'est-ce qu'il s'est passé ensuite ? J'ai patienté sagement que certains de mes proches en finissent également avec leurs examens ; pendant ce temps, je rangeais superficiellement mes affaires (faut pas déconner, le grand ménage ne vient pas avant quelques semaines de glandage) et puis j'essayais de me faire à l'idée que je n'avais que deux semaines devant moi pour faire quelques trucs sympas avant de commencer mon stage (parce que oui, stage il y a, quand comme moi on fait des masters à côté alors que la charge de travail est déjà on ne peut plus étouffante avec le cursus principal). 

Ensuite j'ai passé pas mal de temps à me demander ce que j'allais faire de mes vacances, avant de voir que ça y est, une semaine était passée, que mon copain était lui aussi à son tour en vacances et qu'il avait déjà prévu de m'emmener manger chez ses parents le weekend qui suit avant de nous envoler vers Europapark avec un autre couple d'amis. 

Europapark, c'était vraiment... wouaw. Toute cette adrénaline, beaucoup d'amusement, beaucoup de rires et de secousses... je n'arrivais même plus à rire à la fin de la journée, j'avais de tout petits yeux, j'étais tout simplement explosée ! Ensuite, je n'ai rien fait de fifou avant de voir mon stage commencer. Et là... Aucune motivation. C'était dur parce que j'avais envie de faire dix mille trucs à la fois, j'ai commencé à refaire la déco de ma chambre, à faire du shopping, à chercher des idées de choses à faire, pendant pratiquement tout le mois de juillet. 

photo : we heart it
Une fois mon stage terminé, et étant à court d'argent, je m'inscris, sans grands espoirs, sur un site de babysitting, proposant mes services et l'expérience que j'avais acquise durant l'année. Au bout de quelques jours, je reçois l'appel d'un couple en vacances dans ma ville pour une dizaine de jour, leur bébé étant trop jeune pour visiter la ville, ils ont besoin d'une babysitter pour la garder et la nourrir l'espace de plusieurs heures par jour. Une véritable chance, moi qui n'avais vu d'offres qu'à partir de la rentrée ! J'accepte, je prends contact avec les parents, je rencontre l'enfant, et je commence sans tarder le lendemain. 

L'enfant est sage, gourmande, fait la sieste, fait dans sa couche et ne pleure pas trop, ce qui me permet de pouvoir m'avancer dans mes articles de blog et autres activités en utilisant la wifi à ma disposition tout en gagnant suffisamment d'argent pour prévoir mes derniers achats avant de partir séjourner à Paris (en espérant grandement ne pas tout dépenser là bas, parce que j'ai encore pas mal de choses à acheter pour la rentrée, mais au pire, avec la rentrée scolaire viendra également ma bourse, alors je relativise !). 

A l'heure où je rédige cet article (prévu pour combler mon absence de la semaine à venir) j'en suis à ma dernière séance de babysitting, puisque la petite famille s'en va demain (un timing parfait, me dira-t-on). 

Je ne dispose donc plus que de ce weekend pour ENFIN commencer à rédiger mon rapport de stage (car ma chef voudra sans doute le voir lundi, et je pars pour Paris mardi) ce qui me met pas mal de stress car je n'ai pas le temps de passer au labo pour récupérer mes données (le samedi, c'est ouvert ?) et donc je pars en total freestyle. 

photo : we heart it
J'ai eu l'occasion de revoir des amis de longue date (du lycée, pour être précise) et je vois encore une amie ce soir, ma cousine demain, et les parents de mon chéri dimanche (enfin c'est pas encore sûr). Bref, je suis dans le caca jusqu'au cou pour ce rapport. 

La semaine après mon retour de Paris, ça va être le grand vide car je n'aurais strictement plus rien d'obligatoire à faire, pas de babysitting, pas de cours, pas de rapport de stage, pas de stage... Je ne sais pas encore ce que je compte faire de cette dernière semaine d'août, j'ai besoin de chercher des idées... 

Et puis en septembre, peut-être que le babysitting habituel va reprendre, peut-être que j'essaierai de profiter des soirées de médecine de début d'année, et peut-être que ma grand-mère maternelle arrivera en France pour passer quelques mois en notre compagnie. 

Voilà ce à quoi ressemblent mes vacances, cette année. C'était particulièrement long (trois mois et demi), assez riche en contraintes, en changements, en shopping... Je compte bien profiter de mon séjour loin de tout ça pour me changer les idées et revenir motivée de faire quelque chose de mes dernières semaines de vacances ! 

Et vous, à quoi ressemblent vos vacances d'été cette année ? 

Portez-vous bien, 

Love always, 


6 commentaires:

  1. Europapark ! Quelle chance ! Tu as vraiment dû t'éclater !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui effectivement ! C'est une chance d'habiter très proche de là :)

      Supprimer
  2. Je ne suis jamais allée à Europapark ! Mais ça me tenterait bien ;)

    Profite bien de tes quelques jours à Paris !

    xx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu en as l'occasion tu le regretteras pas, le tout est de choisir une bonne date pour que les queues ne soient pas trop longues et qu'il n'y ai pas trop de monde ^^

      Merci ma belle !

      Supprimer
  3. Tu gères babysitting et études de médecine en même temps ? Oo' Je te respecte haha. Non mais sérieusement comment tu fais ?
    Alors je n'ai pas vu les vacances d'été passées Oo'. Et j'ai passé mes vacances à chercher un stage et à postuler pour ma prépa ^^.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faut mettre la main à la pâte parfois ! Je "gagne" du temps en vivant chez mes parents, au niveau des courses, des factures, etc... et en étant pas spécialement portée sur les sorties, les soirées, et compagnie. Alors quelques heures par semaine pendant l'année pour gagner quelques sous, ce n'est pas si chronophage que ça. D'autant qu'en soirée, je peux disposer d'une ou deux heures tranquille une fois les enfants couchés pour m'occuper de mes révisions. ^^

      Supprimer

Aux anonymes : ne pas oublier de signer.
Je réponds aux commentaires portant sur l'article ici !