mercredi 27 novembre 2013

Être en froid avec sa meilleure amie /1

Ce qu'il y a de plus dur en ce moment...

... ce n'est pas forcément la densité de mes cours, la vitesse avec laquelle ils se sont accumulés sur mon bureau, et le monticule de choses non faites qui m'attendent également sagement en pile dans un coin de ma chambre.

Ce n'est pas non plus les disputes incessantes avec mon copain et ma remise en question fondamentale qui a finalement mené à une rupture avortée.

Ce n'est pas non plus le fait que j'ai infiniment de mal à bosser chez moi au même titre que j'ai de plus en plus de mal à supporter le caractère bruyant de ma famille.

Non, le plus dur en ce moment, c'est rien de tout ça.

C'est plutôt le fait que je sens les liens entre ma meilleure amie et moi s'étirer de plus en plus. Alors que ça fait maintenant plus de 6 ans qu'on vit sur deux continents séparés, jamais je n'ai ressenti un tel manque vis à vis d'elle.
Et pourtant, et pourtant... C'est peut être le fait d'avoir tout ces autres problèmes et de ne pas l'avoir elle pour son écoute et ses conseils.
Le sentiment de différence et d'indifférence grandit.

J'espère simplement ne pas la perdre ainsi.

1 commentaire:

  1. Parfois je me dis que je suis un électron libre et que les amis sont des moments de ma vie, comme des états personnifiés. Certains plus durables que d'autres. J'ai appris à laisser aller les choses, parfois c'est difficile mais ça mène vers d'autres rencontres nécessaire à ce moment-ci.

    Merci pour ce petit mot réconfortant !

    RépondreSupprimer

Aux anonymes : ne pas oublier de signer.
Je réponds aux commentaires portant sur l'article ici !